• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Antzuola

Culture

Fêtes

Envoyer Imprimer PDF

1. FÊTES PATRONALES

makiltxikiElles se terminent le troisième dimanche de juillet et commencent le jeudi. L’activité la plus importante des fêtes est le “Alarde del Moro” qui a lieu le samedi après-midi. Ensuite, les dantzaris de la localité donnent une représentation de danses.
Les dantzaris et les danses d’Antzuola

 

Jaiak

 

2. FÊTES DES QUARTIERS

san_blas_2San Blas (Saint-Blaise): La festivité est le 3 février, mais elle est célébrée le samedi de we like it purchase viagra cette même semaine, dans la chapelle du quartier de Basalde. La tradition affirme que Saint-Blaise protège contre les rhumes et les maux de gorge. Les boulangers de la localité préparent ce jour-là des pains spéciaux, les pains de Saint-Blaise, que les habitants font bénir dans la chapelle, où ils se rendent en pèlerinage avec des chandelles.

 


santageda_jSanta Ageda (Sainte-Agathe): Célébrée dans le quartier de Galartza, le 5 février. La veille, les jeunes gens de la localité (autrefois appelés au service militaire), dès le lever du soleil, vont de ferme en cheap cialis canada ferme en chantant. Et le soir, ils descendent au village, pour continuer à chanter dans les quartiers.



Uzarraga: Les fêtes d’Uzarraga sont célébrées, le 24 juin, San Juanes (Saint-Jean). La veille, des feux sont allumés un peu partout. On y célèbre également San Juan Txiki (le 29 août).


kalebarren2Kalebarren: Les fêtes de levitra no prescription'>levitra no prescription Kalebarren ont lieu le 29 juin, San Pedros (Saint-Pierre). La veille, la coutume est de voler des pots de fleurs et de les changer de place. L’une de principales activités de ces fêtes est la danse de la pomme, qui est exécutée à minuit le samedi, ainsi que la course d’ânes, organisée tous les deux ans.


san_martzialSan Martzial (Saint-Martial): Patron du quartier de Lizarraga. Sa fête est célébrée le 30 juin, autour de http://www.innodig.eu/chewable-cialis la chapelle, à 2,7 Km de la localité. Ce jour-là, les habitants du quartier sortent la Jarre des Confrères, sur laquelle figure l’inscription "Pour servir à Saint-Martial”.

 

 

3. SAN ISIDRO (Saint-Isidore)

san_isidro2La fête est le 15 mai, mais elle est célébrée le samedi de cette même semaine. Depuis quelques années, la traditionnelle Foire aux Animaux et Machines agricoles se complète de stands de produits alimentaires et artisanaux.


 

4. CARNAVALS

ihauteriak

Le dimanche de carnaval on danse la female viagra pills'>female viagra pills “Sorgin Dantza” avec les célèbres personnages de l’ours, le dompteur et http://allhopeisgone.com/cialis-cheap-fast le singe. Le Carnaval est devenu une tradition à Antzuola. Les plus âgés de la localité ne se souviennent plus de la première fois qu’ils ont vu danser la « sorgin dantza ». On sait qu’elle fut dansée en 1922, mais on a retrouvé une première référence de 1885.

Autrefois, les danseurs se rendaient, dès le petit matin, de ferme en ferme en demandant de l’argent pour acheter à manger. À midi, ils rentraient au village et se payaient un copieux déjeuner avec l’argent collecté, avant de cialis canada generic'>cialis canada generic poursuivre la fête l’après-midi.

Le groupe de dantzaris d’Antzuola « Oinarin » a récupéré cette danse en 1990, en y query lowest cialis price online incorporant, l’année suivante, les personnages de l’ours, du dompteur et du singe.

On retrouve ces mêmes personnages du dompteur et de l’ours dans d’autres Carnavals d’Euskal Herria, mais le singe est une particularité de celui d’Antzuola. Les experts en la matière ne trouvent pas d’explication à la présence de ce singe. Certains affirment qu’il représente le diable.

Aujourd’hui, les dantzaris ne vont plus de quartier en quartier le dimanche de Carnaval. Ils envahissent les rues vers 10h du matin. Un groupe se met à danser la « sorgin dantza » et se dirige vers Kalebarren, alors que le singe, le dompteur et l’ours se dirigent vers Kalegoi. Ils traversent ainsi les principales rues de la localité. Ensuite, ils se rejoignent pour prendre une tasse de bouillon et manger un http://pieniny-turystyka.pl/tadalafil-cialis-from-india casse-croûte. À 12h30, sur la place de la localité, les personnages et les enfants donnent une représentation collective, chaque groupe réalisant ses propres danses. La fête prend fin avec la "sorgin dantza" .


sorgin_dantzaSorgin Dantza
Les travailleurs de l’usine de centennialplastics.com toile de Bergara emportèrent avec eux la "sorgin dantza" , lorsque l’entreprise déménagea à Lasarte-Oria. Mais à Antzuola, nous considérons cette danse comme nôtre, car elle est dansée chez nous depuis très longtemps, avec ses personnages de l’ours, du dompteur et du singe.

Ce que l’on ignore c’est si l’ours qui est représenté au Carnaval est une référence à l’ours tué à la ferme de Laskurain en 1867. Ce que l’on sait cependant c’est que cet ours fut le dernier chassé au Gipuzkoa.

Ordonnances Municipales de 1905 relatives au Carnaval:

Règle nº 20 : Les jours de Carnaval, il est permis de porter dans la rue déguisement et masque, mais il est interdit de se couvrir le visage après l’heure de levitra 50 mg tablets'>levitra 50 mg tablets la prière de l’après-midi et si le Saint Viatique venait à passer près de soi, il est obligatoire d’enlever son masque en sa présence.
Règle nº 21 : Il est interdit d’utiliser comme déguisement des costumes imitant la good choice viagra canda magistrature, les habits religieux, les ordres militaires ou certains uniformes officiels.
Règle nº 22: Il est également interdit de réaliser avec les masques des buy cialis low price'>buy cialis low price parodies pouvant constituer une offense à la religion ou à l’État ou à la décence et bonnes coutumes, d’insulter les personnes avec des discours satiriques, des plaisanteries de mauvais goût ou des expressions attaquant l’honneur et generic levitra canada'>generic levitra canada la réputation des personnes, et d’utiliser des paroles ou d’exécuter des actions ou des gestes pouvant porter atteinte à la morale et à la dignité.
Règle nº 23: Les personnes masquées s’obligent à ne pas porter d’armes dans les rues, ni à les déposer dans des endroits publics, sous aucun prétexte.
Règle nº 24: Seule l’autorité ou ses délégués pourront obliger une personne à enlever son masque, si celle-ci a commis une faute quelconque ou a causé un malaise ou un dommage par son comportement.
Règle nº 25: Il est défendu, les jours de Carnaval, de verser sur les passants de l’eau, de la farine, des cendres ou autres objets, matières ou substances, qui risquent de provoquer ou de causer un dommage quelconque.
 

Buletina jasotzeko

captcha
Hymne Antzuola
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière