• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Antzuola

Antzuola Itinéraires

Itinéraires

Envoyer Imprimer PDF

1. Dans le centre urbain
2. À travers les quartiers d’Uzarraga et Galartza
3. Dans le quartier de Lizarraga
4. Dans le quartier d’Irimoegi Goikoa
5. Dans le quartier de Basalde
6. Dans le quartier d’Irimoegi Behekoa
7. À travers les quartiers d’Irimoegi Goikoa et Behekoa

 

1. Dans le centre urbain

kalegoiAu départ de la place de la ville, aller vers Kalebarren. Ensuite, de retour à la place, aller de http://cerensansal.com/levitra-in-australia-for-sale Buztinzuri à La Antigua en http://matthewbietz.org/viagra-viagra-online passant par Ondarre.






herria_txiki2


uzarraga• Herriko Plaza: Admirable place dans sa totalité. L’une des plus belles du Gipuzkoa, avec de magnifiques exemplaires de baroque basque.
L’Hôtel de Ville – construit au XVIIIe siècle par l’architecte Martín de Carrera – est orné de l’écusson de la ville, datant de la même époque et, selon la tradition, les demi-lunes qu’ils contient furent gagnées aux Arabes au cours de la bataille de Valdejunquera, dont l’exploit est remémoré avec la Parade du Maure, célébrée dans le cadre des fêtes de la ville. À côté de l’Hôtel de Ville, à droite, se dresse la Maison de Bizkalatza (nº 6), baroque également, quoique peu ornée.

À gauche de l’Hôtel de Ville, se dresse la Maison Goenaga (nº 16), avec ses armoiries, au bord singulier, sur lequel on peut lire « Armes de Goenaga ». En bas, le local qui abrite aujourd’hui la Caisse d’Épargne, est orné de deux colonnes toscanes. À gauche de cette maison (nº 2) se trouve l’ancienne Maison des Goenaga, restaurée, dénommée aujourd’hui « Ostatukoa », datant également du XVIIIe siècle. Sur la façade, on peut lire : « Joseph Ygnacio de http://audion-mm.com/best-price-for-generic-levitra Goenaga lo hizo. Año 1763 » (Fait par Joseph Ignacio de Goenaga. En l’an 1763). Et complétant l’ensemble, une belle fontaine de la même époque, XVIIIe siècle, décore la place, qui pourrait vraisemblablement être l’œuvre de Martín de Carrera. Derrière la fontaine se trouvent la Maison Olaran et le Fronton.
Une mention particulière mérite l’Église de Nuestra Señora de la Piedad (Notre-Dame-de-la-Piété), dont le début des travaux de construction remonte aux XVIe siècle, mais qui n’exhibe son apparence actuelle qu’au XIXe siècle. Elle est très simple, sans ornements, excepté sur le portail de style baroque. À l’intérieur, son autel principal, vraisemblablement néoclassique (XVIIIe siècle), fut financé par Francisco de Iraeta e Ibarra, fils de la ville émigré au Mexique. Le marbre provient probablement d’Izarraitz (Azpeitia-Azkoitia). Sur l’autel situé à gauche, on peut admirer l’image qui se trouvait autrefois dans la chapelle de www.advancedimagesonline.com San Bartolomé (Saint-Barthélemy), qui date du XIVe siècle.

• Kalebarren: Tout près de la Place Zurrategi, de l’autre côté du chemin qui mène à Lizarraga, se dresse la Maison-Tour de Arriaga (nº 4), du XVIIe-XVIIIe siècle et, quoique modifiée, pas en très bon état.

IMGP0515Moulin Errotaberri ou Altzarte: Seul moulin en fonctionnement de la localité, quoique fonctionnant depuis longtemps à l’électricité. Réellement spectaculaire. De l’autre côté du chemin, se dresse le monument à la mémoire d’une personne qui se noya dans le canal du moulin.

Clocher de la chapelle de San Bartolomé (Saint-Barthélemy):
La chapelle se dressait à cet endroit jusqu’en 1970. Actuellement, l’image de la chapelle – du XIVe siècle-, se trouve à l’église du village.

• Maristes: Les Maristes (Séminaire et Couvent) exercèrent une grande influence sur la localité, dès leur arrivée au XXe siècle et jusqu’à leur départ dans les années 1970. L’école et le Couvent des Maristes se trouvaient dans le quartier d’Eguzki. Derrière le quartier commence la montée à San José (Saint-José) – où est conservée une image du Saint -. Il s’agit d’une très belle promenade, avec l’opportunité de contempler, du haut du sommet, toute la localité d’Antzuola.

• Ferme Lapatza: Les alentours de la ferme sont pratiquement recouverts de serres, destinées à l’agriculture biologique. La ferme est ornée de trois arcs – seul immeuble de ces caractéristiques à Antzuola- et elle date du XVIIIe siècle.
Retour à la place et, à partir de l’Hôtel de Ville, monter jusqu’à Buztinzuri…

• Buztinzuri: Quoique restauré, l’emplacement et la structure de levitra no prescription canada ce pâté de maisons – qui respecte le dénivellement du terrain – date du XVIIIe siècle.

• Kalegoi: Au nº 3 (Txasionekoa) se trouve l’ancienne boucherie de la localité. De même que l’Hôtel de Ville, elle fut construite par Martín de Carrera au XVIIIe siècle. Elle conserve encore les balcons en bois de l’époque, quoiqu’en mauvais état. Les murs des maisons tout autour sont ornés des Croix du Calvaire. À partir d’ici, descendre pour arriver à la Place Ondarre…

• Place Ondarre: Au nº 3 se trouve l’Amarrandegiko etxea ou Maison des dîmes, où les citoyens se rendaient pour verser les dîmes à l’Église. D’architecture populaire singulière, elle est unique dans toute la région, par son style architectonique de la région de Navarre. Elle date également du XVIIIe siècle.
Monter à nouveau vers Kalegoi…

• Kalegoi: Au nº 9 se trouve la Maison Montxonenekoa, avec son entrée spectaculaire recouverte de galets. Aux numéros 11 et 13 se trouvent les maisons Migelenekoa et Txasiozarrenekoa, dont la structure, aussi bien extérieure qu’intérieure, est de style gothique. Elles datent du XVe-XVIe siècle et sont donc les plus anciennes du centre urbain.

antigua2• Antigua: Les Croix du Calvaire se dressent sur le bord du chemin.
Il convient d’admirer également dans ce quartier, outre les Croix du Calvaire, la ferme Iriarteazpikoa, la chapelle de La Antigua (L’Ancienne), le moulin de matthewbietz.org La Antigua et l’aire de repos.
La ferme Iriarteazpikoa, avec sa structure en bois et sa colonne toscane en pierres de taille, date du XVIIe siècle. La chapelle de La Antigua abrite une belle figure mariale de style gothique (XIVe siècle). Le moulin de La Antigua conserve encore les outils utilisés autrefois. À côté de cet immeuble se trouve l’aire de repos.
Les Croix du Calvaire, baroques également, sont recouvertes d’images de la Passion et, selon la tradition, les enfants de la localité venaient ici, accompagnés de leurs mamans et de la Sacristaine de http://editionstnt.com/discount-viagra-pills la chapelle, pour apprendre à marcher : ils en faisaient trois fois le tour, tout en http://wogehmahin.at/generic-levitra-cheap priant, et en embrassant le coq à chaque tour.


2. À travers les quartiers d’Uzarraga et Galartza

uzarraga

Durée: 3 heures.
Kilomètres: 9.
Difficulté: Moyenne.
Site d’intérêt: Cet itinéraire offre la possibilité de découvrir les quartiers d’Uzarraga et de Galartza et d’y contempler les fermes les plus proches de Bergara, mais appartenant encore à la commune d’Antzuola.


txiki1• Antzuola: Prendre le chemin qui part du quartier d’en bas – de la ferme Etxezuri – en direction d’Uzarraga, en passant par les fermes Sallabente, Arimendi et Iturriotz.

• Carrières de Lausagarreta et Elutsa: La première se trouve sous la ferme Lausagarreta, que l’on rejoint en empruntant le vieux chemin qui mène à Uzarraga. La seconde se trouve sur ce même chemin, au-dessus de la ferme Lausagarreta, à l’endroit où se trouvait autrefois la ferme Elutsa. Il ne reste plus, dans la localité, beaucoup de carrières conservées en bon état et celles-ci sont donc les seules exceptions, avec leur portière (arc inférieur) et voûte supérieure.

• Uzarraga: Quoique l’extérieur de l’ancienne église, qui appartenait vraisemblablement aux Templiers (première église d’Antzuola), se trouve dans un état assez lamentable, le plus intéressant se trouve à l’intérieur :
* Retable, de l’École d’Antxieta, construit par son élève Jerónimo de Larrea au XVIIe siècle.
* Croix en ivoire, ou d’Urrutia, du XVIIe siècle, envoyée par l’un des fils de la ferme Urrutia, émigré au Mexique.
Au sommet du col d’Uzarraga, sur le chemin qui mène aux quartiers de usefull link buy generic levitra from india Sarralde et Galartza, se dresse une Via Crucis. La laisser à gauche et continuer pour arriver à Santikutz-Santa Kruz…

• Santa Kruz: C’est ici que se dressait, jusqu’au XVIIIe siècle, la chapelle de Santa Kruz (Sainte-Croix), où, sous la protection des Templiers, étaient enterrés les hommes illustres de audion-mm.com la Valée de Leintz.

• Sarralde: Immeuble vide, qui conserve toutefois à l’intérieur une copie en plâtre de ses armoiries et, au plafond, une belle et ancienne poutre de pressoir.
Avant d’arriver à la ferme Urrutia, passer par la ferme Bereterio (Beteixo), dont la structure architectonique a été complètement modifiée, à la suite de hwato.nl plusieurs incendies.

• Urrutia: Maison natale de la mère du Saint Patron du Bizkaia San Valentín de Berriotxoa (Saint-Valentin) - María Mónica de Arizti - tel que nous le rappelle la plaque commémorative qui orne la façade.
C’est ici que commence le chemin qui mène aux fermes les plus proches de Bergara. Et, un kilomètre plus loin se trouve Gorrizaundi…

• Gorrizandia: Très beau portail à colonne. Dans la partie haute du quartier, se trouvent les fermes Gorriztxiki, Elorriaga et Ameztizarra. Dans la partie basse, au bord de i recommend levitra soft tablets la rivière, le moulin de Galartza, construit en 1920 et encore en excellent état. Il conserve encore les outils d’autrefois et, à l’entrée, la forge, avec son enclume.

• Ugarriagazpikoa et gañekoa:
On peut y contempler, sur le bord même des fermes, les bornes qui marquent la limite entre Antzuola et Bergara. Il y a, dans les alentours, une coopérative agricole et en haut, de l’autre côté du chemin, se trouve la Maison Portu de Anztuola.

• Etxeberrisoro: Immeuble vide. En-desous des fermes Ugarriaga, avec une inscription illisible sur la porte. La coopérative agricole utilise actuellement cette ferme.
Se diriger vers le ruisseau Galartza et, après l’un des petits ponts qui restent pour passer d’une rive à l’autre, descendre pour rejoindre la ferme Galartza, pratiquement vide aujourd’hui.
Prendre le sentier qui débute à proximité de la voie ferrée (disparue en février 1971) pour rejoindre Besagasti…

besagasti• Besagasti: Vide. La façade en bois est très intéressante (du XVIe-XVIIe siècle). Parmi les plus spectaculaires, avec celle d’Ezkio-Itsaso, de toutes celles conservées au Gipuzkoa. Ensemble de grand intérêt architectonico-artistique, malgré son état lamentable : colonnes à l’entrée, menuiserie, poutres du pressoir ...

• Mendiola: Vide. On peut contempler sa belle façade en ardoise et arquée, avec également d’anciennes fenêtres en bois.

• Chapelle de Santa Águeda (Sainte-Agathe): L’image de la chapelle (de Sainte-Anne et du XIIIe siècle) fut volée en 1984 et récupérée récemment. Cette chapelle était dédiée autrefois à San Llorente - San Lorenzo – (Saint-Laurent) et elle est actuellement consacrée à Sainte Agathe, dont la fête est célébrée le 4 février, après celle de Saint-Blaise. Les habitants s’y rendent ce jour-là en pèlerinage, pour y faire bénir le pain et le grain.

• Untzarri: Vide. La structure en bois de la façade de la ferme est très belle et originale.
Emprunter le chemin en béton qui débute ici, jusqu’à la ferme Iturriotz; de là rejoindre Antzuola, qui se trouve à un kilomètre et demi.



3. Dans le quartier de Lizarraga

ugarte_torreDurée: 3 heures.
Kilomètres: 8.
Difficulté: Moyenne.
Site d’intérêt : Quartier situé dans un très beau cadre naturel. Intéressant également sur le plan ethnographique : carrières, moulins, lavoirs, chapelle, chemin de l’église...


txiki2• Antzuola: Prendre le chemin qui mène, au départ de Kalebarren, au quartier de Lizarraga.

Udala: On peut y contempler une carrière.

Ugartetorre: La structure intérieure du toit de cialis pfizer india'>cialis pfizer india cette maison du XVIIe siècle est spectaculaire, avec son grand et splendide blason.

Moulin de Larrebarren: À partir de ce moulin, inactif depuis longtemps, on aperçoit la ferme Aranburu, avec ses arcs en pierres de taille.

Moulin Laskurain: Il s’agit de l’un des rares moulins d’Euskal Herria présentant deux niveaux différents. Cet endroit est également appelé "sorgin zulo" .

De Bizkalatza aux Zumaeta: Quoique Zumaetaazpikoa possède une inscription ancienne, Zumaetagañekoa est encore plus ancienne. Autrefois, il n’y avait qu’une seule ferme Zumaeta, mais comme, à la fin du XIXe siècle, il fallut la déplacer pour construire la voie ferrée, elle fut démolie et deux nouvelles Zumaeta furent construites.

Laskurainaundia: On raconte que c’est ici que fut tué le dernier ours du Gipuzkoa, en 1867.

DSCN000359• Akiñibai et moulin d’Akiñibai: À côté de l’endroit où est recueillie l’eau pour l’approvisionnement de la localité, se dresse un moulin restauré.

Après avoir laissé Akiñao à gauche, on arrive à la chapelle de San Marcial (Saint-Martial) : Consacrée jusqu’au XIXe siècle à Sainte-Catherine, elle est depuis dédiée à Saint-Martial. Non seulement son architecture extérieure est intéressante (linteau et fenêtres du XVIe siècle), mais aussi son magnifique travail en bois de l’intérieur (avec ses têtes de sanglier). Il y a aussi à l’intérieur des figures de Saint-Jacques. À Antzuola, le pèlerin est appelé « disciple de Pikunitta » (ferme de levitra profesional'>levitra profesional la localité). Intéressante également est la Jarre des Confrères, qui est exhibée à l’occasion des fêtes et gardée le reste de l’année dans la Maison du Majordome.


DSCN000864• Iturbeandia: L’entrée de cette belle ferme blasonnée du XVIIIe siècle est ornée d’une croix, dont on dit qu’elle fut apportée par des pèlerins. Plus haut, on peut contempler Iturbetxikia.

Aranguren: Il convient de contempler les murs et la porte ogivale de la maison, qui date vraisemblablement du XVIe siècle.

Fermes Lamariano (Lamannée): La structure interne du toit de la ferme d’en bas est très particulière. Dans le terrain de celle d’en haut se trouve l’ancien chemin de l’église, qui conduit à Uzarraga.

Lizarriturri: En observant l’environnement, on comprendra la raison du nom attribué à cette ferme (« source près du frêne »). Une copie de son ancien blason se trouve aujourd’hui à Donostia-San Sebastián.
À environ cent mètres, avant d’arriver à Zumaeta, emprunter le chemin à droite pour rejoindre Goenaga...

• Goenaga:
Cette ferme conserve encore, dans la cave, ses anciennes meurtrières, aujourd’hui disparues dans la plupart des fermes.
Rejoindre, ensuite, la ferme Goitia et descendre vers Jauregi. Prendre, ici, le chemin à droite vers Iraeta…

Iraeta: Les architectes diplômés commencèrent à construire des fermes à la fin du XVIIIe siècle et Alejo de Miranda, de Bergara, auteur de iphoneturkey.net cette ferme, fut l’un des pionniers.

Azkarate: Le vestige le plus ancien de cette ferme se trouve à l’arrière : une porte ogivale du XVIe siècle. Sur la façade, l’écusson a été apposé récemment par la famille Azkarate, qui habite encore dans la ferme. Le chemin de l’église d’Uzarraga passe devant la ferme et il suffit de le suivre pour y arriver.

Lausagarreta: Il y a, dans les alentours, deux belles carrières : l’une à l’endroit où se dressait autrefois la ferme Elutsa ; l’autre sous la ferme Lausagarreta.
DeTout près de la ferme Iturriotz, prendre le chemin qui mène à Antzuola.


4. Dans le quartier d’Irimoegi Goikoa

korrostaratzuDurée : 4 heures.
Kilomètres: 15
Difficulté: Grande
Site d’intérêt : Outre son beau paysage, cet itinéraire offre la possibilité de contempler les fermes et la nature des flancs du Mont Urola.

txiki3• Antzuola: Au départ du quartier de Antigua, prendre la direction de la ferme d’Ibarre...

• Ibarre: Cette ferme restaurée est la maison natale de célèbres « Indianos » (émigrés en Amérique), tels que, notamment, Francisco Iraeta e Ibarra, célèbre commerçant au Mexique (l’autel de l’église de la localité fut construit, à la fin du XVIIIe siècle, grâce à ses contributions économiques).

• Iralatorre: Quoique totalement modifiée, on peut encore distinguer, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, des vestiges de l’ancienne construction. Son ancien et bel écusson se trouve actuellement dans la Maison Seigneuriale d’Algorta.

• Irala: En très mauvais état aujourd’hui, ce fut vraisemblablement la première demeure de cheapest levitra uk la famille Irala. Iralatorre serait donc postérieure.

• Arreluztxiki:
Réformée récemment, elle conserve toutefois, au-dessus de l’entrée, la date d’une réforme antérieure : 1855. L’une des dernières fermes où l’on continue encore à cuire le pain. Laisser Arreluzaundi et Arreluzetxeberri à droite, pour rejoindre la ferme Igeribat...

• Igeribar: Cette ferme, dans la construction de laquelle prédomine l’ardoise, est pratiquement en ruines.

• Sarasketazar: De même que dans la ferme Azkarate, le plus intéressant est l’arc ogival, qui se trouve à l’arrière et qui date probablement du XVIe siècle. Plus haut se trouve la ferme Sarasketaberri.


trekutz_tumuloa• Meaka/Trekutz: EÀ Trekutz, devant la Société Gaztelu Gain, on peut encore contempler les vestiges d’un tumulus assez endommagé.
Le regard tourné vers la vallée de l’Urola, suivre la piste qui descend fers les Baztarriña...

• Fermes Baztarriña: Il y a trois fermes: celle du haut, la moyenne – démolie - et celle du bas, délogées dans les années 1970. Deux sont les possibilités : continuer tout droit sur le sentier qui descend jusqu’à la ferme moyenne, ou continuer sur la piste.

• Ursalto: Sur le bord du chemin qui mène à Urretxu, Aizpurutxo et Azkoitia, la ferme la plus éloignée de la commune est également la moins connue.

• Ondamendi: Cette ferme était autrefois connue sous le nom d’Urola. Elle appartient cependant plutôt à Aizpurutxo qu’à Antzuola.
Et, à partir d’Ondamendi, commencer à monter sur la piste pour arriver à Pikunieta...

• Pikunieta: Complètement réformée, célèbre autrefois par ses « romerias » (fêtes populaires) et sa taverne. Dans les années 1960, elle fut délogée et la proie des flammes. Elle est actuellement exploitée par un groupe de jeunes.
Continuer sur la piste en béton jusqu’à l’aire de repos...

• Aire de repos de Korostarratzu: Continuer, à partir d’ici, sur le chemin à droite, en direction d’Uzarraga, qui était autrefois le chemin de l’église.

• Santikutz–SantaKruz (Sainte-Croix): Selon la tradition orale, il y avait ici autrefois un cimetière prestigieux, dans lequel étaient enterrés des hommes illustres de la Vallée de Leintz. Il y avait, à cet endroit, une chapelle, jusqu’au XVIIIe siècle, déjà en ruines à l’époque.
Suivre le chemin qui mène d’Uzarraga à Antzuola pour rejoindre, au bout de deux kilomètres, la localité.


5. Dans le quartier de Basalde

san_blas
Durée : 2 heures
Kilomètres : 7
Difficulté: Moyenne
Site d’intérêt : Cadre spectaculaire de grande valeur écologique, architectonique et ethnographique (rouvraie d’Aritzagabasalde, centrale électrique d’Amilleta, chapelle de San Blas, Croix du Calvaire...).


txiki4• Antzuola: Au départ de la fontaine du quartier d’Ondarre, à travers Mainaieta-Mendigorri, emprunter le sentier qui mène au quartier d’Irimoegi Goikoa.

• Aitzaga: Quoique cette ferme ait été restaurée, la structure en bois de son linteau et sa colonne en pierres de taille, similaire à celle d’Iriarteazpikoa, semblent dater du XVIIe siècle:

• Kaxeta et voie ferrée: Tout près de cette maison, suivre la voie ferrée du train « Los Vasgongados », disparu en février 1971, et laisser les fermes Otamendi, Irimo et Eguzkitza à droite...

• Galardi: Cette ferme possède une inscription ancienne sur la façade arrière.

• Amilleta: Le linteau arqué actuel date du XVIIIe siècle, mais il y a, à l’intérieur, un arc du XV-XVIe siècle.
Un peu plus loin – après avoir traversé le tunnel du train – se dresse la centrale électrique de sluinc.org Basalde-Amilleta, encore en fonctionnement.

• Iñurrigarrogaraikoa: Quoique réformée au cours du présent siècle, sa façade nord-orientale conserve encore un signe évident de son ancienneté : un arc ogival (recouvert) du XVIe siècle.

• Madariaga: Toujours sur la voie ferrée, rejoindre cette autre ferme, intéressante par les noms des tailleurs de pierres gravés sur les arcs de sa façade, ainsi que par sa fenêtre orientée vers l’ouest (la voie ferrée). D’après la tradition, les jours nuageux, on pouvait voir, derrière la fenêtre, le fantôme d’un défunt. De retour à Iñurrigarrogaraikoa, laisser derrière soi Iñurrigarroazpikoa pour rejoindre le moulin...

• Moulin Basalde: Sur le bord du chemin, quoique dans un état assez lamentable. À gauche, la ferme Erautza.

• Chapelle de San Blas (Saint-Blaise): Construite sur le site d’Olotz, en l’honneur du Saint, qui guérit les maux de gorge. Autrefois consacrée à Sainte-Engrâce, puisqu’on la retrouve sur certains documents sous le nom de Santa Engracia d’Olotz. Sa festivité est célébrée le 3 février et les habitants font bénir des pâtisseries spécialement préparées pour l’occasion par les pâtissiers de la localité. Les fenêtres de la façade ouest datent du XVIe siècle et elle possède, sur la façade nord, une petite niche, pour y déposer les souliers, etc. À l’intérieur, un chœur en forme d’ « U », très populaire dans les chapelles basques mais pratiquement disparu aujourd’hui.


aitzagabasalde• Rouvraie et ferme d’Aritzagabasalde: Tout près de cette ferme se trouve la plus grande rouvraie, la plus belle, la plus saine de la région et pratiquement la seule d’Antzuola.
Après avoir traversé, avec grande précaution, la route qui mène à Zumarraga, monter sur le chemin qui se trouve à côté de l’arrêt du bus, pour rejoindre Zorroztarrieta (sur la gauche)…

• Zorroztarrieta: Autrefois, les ruches de cette ferme produisaient un miel très apprécié par les habitants de la localité.

• Altzeta: Un site qui offre l’opportunité d’une vue panoramique sur la ville d’Antzuola.

• Loieta: Loieta est une ferme atypique, tant dans notre localité que dans l’ensemble du Gipuzkoa, par les arcs qu’elle possède. Ce type d’arcs est plus fréquent au Bizkaia.

• Iriartegañekoa: Linteau spectaculaire, arqué. Façade ornée d’un écusson et d’une originale fenêtre avec son arc en plein cintre (XVIe siècle). On distingue encore parfaitement le mur mitoyen et les vestiges de l’ancienne construction du XVIIIe siècle.

• Iriarteazpikoa: Toute la partie avant de l’immeuble est particulière, du même style que les fermes de l’Araba : structures verticale en bois, à briques intercalées ; impressionnant linteau, à colonne en pierres de taille, similaire à celui de la ferme Aitzaga. Sa construction date du XVIIe siècle, d’après les documents:

• Croix du Calvaire: du XVIIIe siècle et, par conséquent, baroques. La plus intéressante est celle du milieu, avec ses images de la passion. Selon la tradition, les femmes de sluinc.org la localité venaient ici, accompagnées de leurs enfants et de la Sacristaine de la chapelle, pour leur apprendre à marcher : ils en faisaient trois fois le tour, tout en priant et en embrassant le coq à chaque tour.

• Chapelle de La Antigua (L’Ancienne): Église d’Olalde avant la construction de l’Église de Nuestra Señora de la Piedad (Notre-Dame-de-la-Piété). La chapelle abrite une belle figure mariale gotique du XVIe siècle ; mais la figure de la Madeleine, du XVe siècle, conservée ici autrefois, se trouve actuellement à Donostia-San Sebastián.

• Moulin de la Antigua: Quoique réformé, il conserve encore la machinerie de l’époque.


6. Dans le quartier d’Irimoegi Behekoa

azaldegietaDurée : 3 heures
Kilomètres: 12
Difficulté : Moyenne
Site d’intérêt : Probablement la zone la plus sombre de la commune, la plus solitaire, à l’ombre des pinèdes et avec, par conséquent, très peu de fermes. Elle n’a toutefois pas échappé à l’intervention de l’homme, qui y a tracé des pistes, rasé des buissons, etc.


txiki5

• Antzuola: Au départ du quartier de La Antigua, emprunter le chemin qui mène vers Iriarte et Irain (Igariain)....

• Urkillu: C’est d’ici que partait vraisemblablement la vieille chaussée vers Oñati, qui s’étendait à gauche – on peut encore y voir certains restes – .En haut, quitter le chemin à Arrandari, en direction d’Irular…

• Irular (Ibular) azpikoa et gainekoa: Ces fermes, aujourd’hui démolies, furent les premières abandonnées de la localité.

• Azaldegieta: Aire de repos. Site de départ pour entreprendre l’ascension au sommet de Landarraitz ou pour rejoindre la ferme Astobiaga, autrefois la plus haute et la plus éloignée d’Antzuola.

• Trukarriaga (Turkoarriaga): Fontaine. Si l’on analyse la racine du nom en euskara, on pourrait considérer que le terme vient de "trikuharri" (dolmen).
Suivre la piste sur la gauche, pour arriver à la ferme Miso, en ruines. Continuer vers Burubiko ou vers la route qui va de Bergara à Zumarraga et commencer à monter...

• Fontaine de Aldabe: cette fontaine, d’excellente eau de source, se trouve tout près de la ferme Arizti, sur le bord du chemin.

• Ariztiberri et Ariztizar: La première est la ferme la plus récente de la localité, construite dans les années 1930 ; plus loin et bien plus ancienne, la ferme Ariztizar.

• Bidaurre: À droite, après Benitua, ont rejoint la ferme Bidaurre, fidèle à su nom. En effet, il semble que c’est devant cette maison que passait l’ancienne chaussée qui menait à Bergara. De là son nom : Bide + aurre ("devant la route"). Quoique réformée, l’écusson situé sur la façade nord témoigne de ywcanh.org son ancienneté.
Continuer sur le sentier qui part de la ferme Zabala, jusqu’au chemin asphalté que vient d’Uzarraga; et à partir de là, rejoindre Antzuola.


7. À travers les quartiers d’Irimoegi Goikoa et Behekoa

urkilluDurée: 4 heures
Kilomètres : 17
Difficulté: Grande
Site d’intérêt : Quoique la protagoniste de cette itinéraire est la Nature, avec ses forêts (hêtres, cèdres, les seuls ifs de la localité…), on y trouve aussi des vestiges archéologiques : tumulus, ainsi que quelques éléments d’intérêt ethnographique : les dernières chaussées anciennes sur le point de disparaître, la borne qui marque la limite entre Oñati-Legazpi-Urretxu-Antzuola...

txiki6
• Antzuola: Suivre l’itinéraire nº 5 jusqu’au carrefour d’Arrandari (fontaine de Zabaldoko). Ici, au lieu de continuer à droite, vers les fermes Azaldegi, se rendre en direction des fermes d’Arrandari.

• Fermes d’Arrandari: Il s’agit de deux fermes : la première, Ozaeta; la seconde, Torrekua. Toutes deux restaurées, mais avec dans les alentours l’ancien lavoir, le four...
Emprunter la chaussée qui mène à Koroso, jusqu’au ruisseau...

• Ruisseau d’Agiñe: Site naturel d’intérêt, où l’on trouve les seuls ifs qui existent à Antzuola.

• Chemin Arrandari-Koroso: Toujours sur l’ancienne chaussée et à travers la hêtraie d’Egiandi...

• Koroso: Pour boire l’eau de la source, emprunter le chemin qui descend. La source est à environ 200 mètres.

• Cabane d’Argileku: Elle se trouve sur le chemin qui mène à Arrola. L’Association de Montagne Arrola y organise, à la nouvelle année, un déjeuner de txistorra (saucisse type chorizo). Belle panoramique du massif d’Aitzgorri.

• Arranoaitz: Il y a peu, il y avait encore ici une croix en fer, mais il ne reste plus qu’une boîte aux lettres et un souvenir mortuaire. Site incomparable pour observer les Montagnes des alentours (Aitzgorri, Udalaitz, Andarto, Anboto, Gorbea,...).

• Arrolamendi I: Avant d’arriver au Mont Arrola, il y a un monument mégalithique : un tumulus.

• Arrola: s’étend sur 907 mètres et, à 60-80 mètres, il y a une source. Site magnifique. En bas, on aperçoit les sites d’Urretxu et de Legazpi.

• Ardanbideta: Tumulus. En-dessous du troisième tumulus et avant d’arriver à Lakiriola, un souvenir mortuaire dédié à personne décédée en 1910.

• Lakiriola: Fontaine et, plus loin, à gauche, à environ 500 mètres, un autre souvenir mortuaire singulier. Tout près, se trouve une société de Legazpi.

• Deskarga: C’est sur ce col que se trouve la borne nº 1 et, au même endroit, la borne unifiée des communes d’Urretxu, Legazpi et Antzuola.
Traverser la route qui va d’Antzuola à Zumarraga et continuer sur la piste qui monte, pour arriver à Trekutz...

trekutz• Trekutz: Aire de repos. C’est ici que se trouve la Société Gaztelu Gain et, tout près, un tumulus assez endommagé. Un site au magnifique paysage.
Continuer sur le chemin en béton et laisser en bas le quartier de Basalde pour traverser le quartier d’Irimoegi Goikoa (voir itinéraire nº 3) jusqu’à Antzuola. Il s’agit d’une descente fantastique sur cinq kilomètres.

 

Buletina jasotzeko

Hymne Antzuola
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière