• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Antzuola

Antzuola Art

Artea

Envoyer Imprimer PDF
1. ÉGLISES


uzarrag_51. Église de Uzarraga

Malgré l’état déplorable de l’extérieur de cette église qui, selon la légende, appartenait aux Templiers, elle conserve encore à l’intérieur certains éléments de celle qui fut la première église d’Antzuola :
- Retable, de l’École d’Antxieta, réalisé par son élève Jerónimo de visit our site buy levitra on line Larrea au XVIIIe siècle.
- Crucifix en ivoire du VIIe siècle, envoyé par l’un des fils de la ferme Urrutia, émigré au Mexique.

 

santageda2. Chapelle de Santa Águeda (Sainte-Agathe)

L’image de la Vierge Sainte Anne, du XIIIe siècle, conservée ici jusqu’alors, fut volée en 1984 et elle n’a été récupérée que récemment. Cette chapelle était consacrée autrefois à San Llorente –San Lorenzo (Saint-Laurent)-, mais sa patronne est actuellement Sainte Agathe. Sa festivité est célébrée le 5 février et, ce jour-là, le pain et le grain sont bénis dans la chapelle.



sanblas4. Chapelle de San Blas (Saint-Blaise)

La chapelle, dont le patron est connu par ses guérisons de maux de gorge, se trouve dans le site d’Olotz. Elle était autrefois consacrée à Santa Engracia (Sainte-Engrâce), Santa Engracia d’Olotz selon les documents. La fête de Saint-Blaise est célébrée le 3 février et les habitants ont l’habitude de se rendre à la chapelle avec un pain, tout spécialement préparé pour l’occasion, pour le faire bénir. Les fenêtres de la chapelle datent du XVIe siècle. L’une des façades est percée d’une niche, pour y laisser les chaussures, etc. À l’intérieur, elle se distingue par son choeur en forme d’U, caractéristique de generic brands of viagra online l’époque mais très rare de nos jours.

 

gurutzeak5. Les croix du Calvaire

Elles datent du XVIIIe siècle et sont baroques. La croix la plus intéressante est celle du centre, avec les signes de la passion. La tradition affirme que, si les mamans, portant leurs enfants dans les bras, font trois fois le tour de la croix, en compagnie de la Sacristaine ou gardienne de la chapelle de La Antigua, et embrassent à chaque tour le coq, leurs jeunes enfants n’auront aucun mal à apprendre à marcher. Ces croix se trouvent face à la chapelle de La Antigua, de l’autre côté de la route. Il y a également deux autres croix sur les murs du Kalegoi.

 

antigua6. Chapelle de La Antigua (L’Ancienne)

Elle abrite une magnifique figure de Notre-Dame du XVIe siècle, gothique, et autrefois une image de La Madeleine du XVe siècle, qui se trouve actuellement à Donostia-San Sebastián.

 

 

 

 

parrokia7. Église de Nuestra Señora de shadyladybar.com la Piedad (Notre-Dame-de-la-Piété)

Commencée à construire au XVIe siècle, elle devait probablement présenter un aspect bien différent de celui qu’elle offre aujourd’hui. La décoration est très simple, sans ornements, sauf sur la 2realestategirls.com porte d’entrée, qui est baroque. À l’intérieur, elle conserve un retable probablement néoclassique (du XVIIIe siècle), construit grâce à l’argent envoyé par Francisco de Iraeta e buy viagra pill'>buy viagra pill Ibarra, installé au Mexique. Le marbre provient vraisemblablement d’Izarraitz (Azpeitia, Azkoitia).
Sur l’autel de gauche il y avait autrefois une image de San Bartolomé (Saint-Barthélemy), mais c’est une image de Notre Dame, du XIVe siècle, qui occupe aujourd’hui sa place.

 

sanbartolome8. Clocher de la chapelle de San Bartolomé (Saint-Barthélemy)

La chapelle de San Bartolomé se dressait à cet endroit jusqu’en1970. La figure de Notre Dame, qu’elle abritait autrefois, datant du XIVe siècle, se trouve aujourd’hui dans l’église du village.

 

 

 

2.  MOULINS D’ANTZUOLA


altzarte1. Altzarte ou Errotabarri

La première dénomination de ce moulin, qui se dresse dans la localité, n’était pas « Altzarte », mais « Lapaça ». En 1573, Sebastián López de Ozaeta, qui en canadian levitra and healthcare'>canadian levitra and healthcare obtient la propriété moyennant un échange, lui attribue le nom d’« Alçarte ». La première mention de ce nom date de 1587.
Ce moulin se trouve sur le site de levitra 50mg Bidebarrieta. Ce même moulin apparaît également sous le nom d’Errotaberri en 1720, ainsi que sous le nom d’Altzarte.

 

lizarraga2. Akinibai ou Lizarraga

Ce moulin du quartier de Lizarraga est connu sous diverses dénominations : Errota-Abaro, Laskurain-Cia, etc...
Il se trouve dans la Maison Erreka-ondo (maison au bord de la rivière). Il fut construit au XIXe siècle et il a appartenu à José Laskurain Larrea, le père de Francisco Laskurain.
Au départ, il semble que l’idée était de construire un générateur d’énergie et une turbine fut installée à cette fin. Mais voyant que la construction pouvait également servir de moulin, elle fut destinée aux deux choses. En 1927, le propriétaire du moulin était Francisco Laskurain.


antigua3. Antigua

La première mention de ce moulin remonte au XVIe siècle. Concrètement, à l’année 1592.
Il n’était pas dénommé « Antigua » à l’époque, mais « Galardi ». Depuis 1720, ces deux noms sont indistinctement utilisés pour le désigner : Antigua ou Galardi.

 

 

3.  QUARTIER ET IMMEUBLES SINGULIERS D’ANTZUOLA

sanjose1. San Jose

La première pierre de l’église de San José fut déposée le 15 mai 1929 et son inauguration eut lieu cette même année. L’image du Saint est en bronze et elle fut réalisée par la Maison parisienne Raffl. Elle mesure trois mètres de hauteur, le piédestal dix mètres et pèse 2.000 kilos.

 

 

 

zurrategi2. Le tanneur de la Place Zurrategi

Antzuolarren historian funtsezkoa den lanbide bati egindako omenaldia da http://www.thegreatdisplaycompany.com/buy-chinese-herbal-cialis 1998ko uztailaren 4an larru ontzaileei eskainitako brontzezko monumentua.

 

 

 

kalegoi3. Kalegoi

Au nº 3, l’ancienne boucherie ou Txasionekoa, du XVIIIe siècle, de même que l’Hôtel de Ville, baroque et conçue par l’architecte Martín de Carrera. Elle conserve encore ses balcons en bois, quoique pas en très bon état. Sur les murs des maisons voisines, on distingue les Croix du Calvaire. Plus haut, au nº 9, se trouve la Maison Montxonekoa, dont la porte d’entrée est ornée de galets. Les numéros 11 et 13 (Migelenekoa et discount generic levitra'>discount generic levitra Txasiozarrekoa) sont des maisons gothiques, du XVe-XVIe siècle et, par conséquent, les maisons les plus anciennes de la localité.



plaza_berria4. La Place

La place offre différents témoignages d’art baroque basque. L’Hôtel de Ville fut conçu par un grand architecte du Gipuzkoa, Martín de Carrera. Cet immeuble est orné du blason de http://www.oakvillesoccer.ca/gay-levitra la ville ; sur l’un des quartiers qui divisent le blason, on distingue les demi-lunes qui, selon la tradition, furent gagnées aux Arabes au cours de la bataille de Valdejunquera, exploit que rappelle la Parade du Maure, célébrée chaque année dans le cadre des fêtes de la ville, la troisième semaine de juillet.

À droite – au numéro 6 – datant de la même époque, se dresse la www.the-byrds-nest.com Maison de Bizkalatza. À gauche de l’Hôtel de ville – au numéro 16 – se trouve la Maison de Goenaga, ornée de ses armoiries nobiliaires et sur lesquelles on peut lire « Armes de buy cialis from canada'>buy cialis from canada Goenaga », aux côtés d’une belle figure baroque. À côté – au numéro 2 – se dresse l’ancienne Maison des Goenaga, dénommée aujourd’hui “Ostatukoa”, sur la façade de laquelle figure l’inscription suivante : « Fait par Joseph Ygnacio de Goenaga. En l’an 1763 ». On trouve également sur la place une belle fontaine de la même époque, qui pourrait parfaitement être également l’œuvre de Carrera. Derrière, se trouve la Maison Olaran et, à droite, le Fronton Municipal.


udaletxea
5. Hôtel de Ville

Construit au XVIIIe siècle, de structure baroque. On trouve, dans tout le Haut-Deba, de nombreux immeubles du même style.
Un élément intéressant est le blason de la ville, qui date du XVIIIe siècle et qui contient des références à la bataille de Valdejunquera. Sur la partie inférieure du blason, on distingue l’étendard de la localité.

 

ondarre6. Ondarra

Sur la place, au nº 3, se dresse la Amarrendegiko etxea, autrement dit, la maison des usefull link canada levitra generic dîmes : architecture populaire du XVIIe-XVIIIe siècle, de style navarrais. C’est là que les habitants de la ville venaient verser à l’église les dîmes correspondantes.

 

 

ugartetorre7. Ugartetorre

Cette Maison du XVIIe siècle possède une intéressante structure de toiture. Ainsi qu’un impressionnant blason.

 

 

 

iriarteazpikoa8. Iriarteazpikoa

La façade de cette maison est très belle, avec sa structure verticale en bois et briques. Le linteau est impressionnant, avec ses colonnes en maçonnerie. D’après les documents, elle date du XVIIe siècle.

 

 

olaran9. Maison Olaran

C’est ici que se dressait, au XVIe siècle, la Maison Etxeandi ou Galarditorre, jusqu’au début du XXe siècle.

 

 

 

torresoroa10. Torresoroa

2008ko urriaren 13an inauguratu zen ofizialki Torresoroa eraikina. Bertan osasun eta gizarte zerbitzuez gain, kultura zerbitzuak ere eskaintzen dira. Bertan daude kokatuta eguneko zentroa, babespeko etxebizitzak eta jubilatuen egoitza. Gabon aurretxoan hasi zen liburutegi berria martxan, eta azkenik 2009ko martxoaren 15ean inauguratu zen areto multifuntzionala. Osakidetzako anbulategia ere bertan kokatuko da.

 

Buletina jasotzeko

Hymne Antzuola
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière
Bannière